Une semaine mitigée avant la Fed

25/10/13 à 17:27 - Mise à jour à 17:27

Source: Moneytalk

Les Bourses ont terminé la semaine sur une mitigée, les résultats d'entreprises pesant sur la tendance. Cela n'a toutefois pas empêché le Dax allemand d'établir un nouveau record à plus de 9 000 points.

Une semaine mitigée avant la Fed

© REUTERS

Tendance hebdomadaire

La semaine a été mitigée à l'image des indicateurs économiques et surtout des rapports d'entreprises. En Europe, la semaine a également été marquée par d'importants écarts entre secteurs puisque les sociétés pharmaceutiques ont progressé de plus de 2,5% en moyenne tandis que les télécoms ont corrigé de près de 2% à la suite des chiffres décevants de KPN ou Orange notamment.

Europe : Novartis - SAP

Le secteur pharmaceutique s'est donc distingué grâce notamment à Novartis. Le groupe suisse a livré des chiffres trimestriels conformes aux attentes et a relevé ses objectifs annuels tablant désormais sur une légère hausse de ses bénéfices contre un léger recul auparavant grâce à la concurrence générique moins forte qu'attendu pour son Diovan.

À Francfort, le bon rapport trimestriel de SAP a également été salué par les investisseurs. Son profit opérationnel a progressé de 5% à 1,3 milliard et le géant allemand des logiciels a confirmé ses prévisions annuelles (croissance de 12% à 14% de son bénéfice opérationnel) contrairement à ses concurrents IBM ou Oracle qui se sont montrés beaucoup plus prudents.

Europe : Kering - Telecom Italia

Kering a livré des chiffres trimestriels inférieurs aux attentes, souffrant surtout du net ralentissement de Gucci, sa marque phare dans le luxe représentant 60% de ses bénéfices. La croissance a atteint un plus en 4 ans à 0,6% au troisième trimestre à cause de la Chine alors que les analystes tablaient sur 2%.

À Milan, Telecom Italia a connu une semaine difficile sur fond de rumeurs. Selon ces dernières, l'opérateur italien aurait abandonné la piste d'une vente de son réseau fixe en Italie pour réduire sa dette et pourrait lancer une augmentation de capital de 2 milliards.

Bruxelles : ThromboGenics - Belgacom

ThromboGenics a profité de la recommandation des autorités sanitaires britanniques de rembourser son Jetrea, rassurant sur le potentiel du médicament après les commentaires positifs des autorités allemandes.

Belgacom a livré des chiffres en baisse à l'image de KPN ou Orange mais les marchés ont surtout sanctionné l'absence de prévision de dividende final pour cette année, confirmant sans doute la crainte des marchés d'une réduction du coupon final par rapport à l'année dernière.

Bruxelles : Barco - Deceuninck

Le trading update de Barco a largement déçu. Son chiffre d'affaires a chuté de 10,3% sur fond d'arrêt brutal de sa croissance dans les projecteurs destinés au cinéma numérique.

Parmi les rares bonnes surprises de la semaine, épinglons Deceuninck qui a rebondi cette semaine grâce à un rapport d'activité trimestriel marqué par un rebond de 5,1% des volumes écoulés, signant une nette amélioration par rapport au premier semestre malgré le recul dans les pays émergents.

États-Unis : tendance

Comme en Europe, la semaine a été marquée par des chiffres mitigés de la part des entreprises à l'image de Caterpillar notamment qui a fortement abaissé ses prévisions 2013. Dans l'ensemble, Wall Street clôture toutefois la semaine en hausse grâce à la perspective d'un maintien de la politique monétaire de la Fed la semaine prochaine.

Nos partenaires