Une tuile de plus pour Nyrstar

15/11/13 à 15:41 - Mise à jour à 15:41

Source: Moneytalk

Le spécialiste du zinc risque de perdre gros dans la faillite de son partenaire finlandais Talvivaara qui devait lui fournir du minerai de zinc sur le long terme.

Une tuile de plus pour Nyrstar

© BELGA

Début 2010, Nyrstar multiplie les acquisitions afin de se développer dans l'activité minière et noue un partenariat avec Talvivaara. Le groupe belgo-australien paie 335 millions de dollars afin d'obtenir l'entièreté de la production de minerai de zinc du Finlandais à un prix préférentiel jusqu'à livraison d'un total de 1,25 million de tonnes.

Jusqu'à présent, les livraisons ont plafonné à 94 000 tonnes alors que Talvivaara souffre d'importants problèmes financiers qui l'ont conduit à demander une restructuration de ses dettes. Nyrstar a indiqué que les livraisons de minerai de zinc devrait se poursuivre durant les négociations mais les marchés craignent surtout que le groupe doive tirer un rait sur son investissement originel de 335 millions de dollars.

Cela marquerait un nouveau coup dur pour Nyrstar qui souffre déjà de la faiblesse du prix du zinc et des nombreux contretemps au niveau de ses actifs miniers (problème de permis, minerai moisn riche que prévu, etc.). Une perte de l'approvisionnement de Talvivaara, la source de minerai de zinc la moins chère (et donc la plus rentable) du groupe, serait également synonyme de recul des précieux cash-flow dont Nyrstar a cruellement besoin afin de financer son ambitieux plan d'amélioration de ses outils industriels (investissements de 550 millions) destiné à améliorer sa rentabilité. Fin juin, le groupe belgo-australien affichait déjà une dette nette de 756 millions fin juin.

Cédric Boitte

Nos partenaires