Verre à moitié plein en Bourse

22/10/13 à 17:28 - Mise à jour à 17:28

Source: Moneytalk

Les marchés européens ont clôturé en hausse malgré un rapport mensuel sur l'emploi décevant aux États-Unis.

Verre à moitié plein en Bourse

© REUTERS

Le taux de chômage a par contre baissé de 7,3% à 7,2% mais les marchés s'attendent manifestement à ce que la chute de 193 000 à 148 000 des créations d'emplois suffise à dissuader la Fed de réduire ses soutiens à l'économie.

Europe : Tele2 - Telecom Italia

Sur les marchés d'actions, Tele2 a connu une séance difficile. Le deuxième opérateur télécoms suédois a publié une perte surprise pour le troisième trimestre et a révisé ses objectifs 2015 à la baisse

Toujours dans le secteur télécoms européen, Telecom Italia a fini proche de l'équilibre alors que selon des rumeurs, le groupe a abandonné la piste d'une cession de son réseau fixe afin de réduire sa dette.

Europe : Novartis - BHP Billiton

À Zurich, Novartis a clôturé en nette hausse. Le groupe pharmaceutique suisse a livré des chiffres trimestriels conformes aux attentes et a relevé ses objectifs annuels tablant désormais sur une légère hausse de ses bénéfices contre un léger recul auparavant grâce à la concurrence générique moins forte qu'attendu pour son Diovan.

À Londres, BHP Billiton a profité de la révision à la hausse de son objectif de production de minerai de fer sur son exercice 2013-2014.

Bruxelles : Bekaert - GDF Suez

Au sein du Bel 20, Bekaert s'est distingué grâce à une recommandation de surperformance des analystes d'Exane BNP Paribas.

GDF Suez a par contre souffert d'une dégradation d'acheter à neutre des analystes de Bank of America.

Bruxelles : Aedifica - Mobistar

Hors indice, Aedifica a fini dans le rouge après l'annonce de l'acquisition d'un immeuble de 27 appartements dans le quartier Louise. L'investissement total est estimé à 10 millions et le rendement locatif brut à plus de 5%.

Mobistar a rechuté effaçant son rebond de la veille grâce à des résultats moins pires que prévu.

États-Unis : tendance

Wall Street évoluait en hausse à la mi-séance, les investisseurs voyant le verre à moitié plein avec la perspective d'un maintien de la politique ultra accommodante de la Réserve fédérale américaine.

États-Unis : Netflix

Netflix se distinguait de nouveau grâce à des chiffres trimestriels meilleurs que prévu. Son bénéfice par action a quadruplé à 0,52 dollar alors que le consensus des analystes était de 0,47 dollar.

Nos partenaires