Vers une scission des utilities britanniques

24/03/14 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

Source: Moneytalk

Selon le Sunday Times, le régulateur britannique demandera prochainement une scission des activités des groupes énergétiques afin de renforcer la concurrence. Certains craignent un démantèlement.

Vers une scission des utilities britanniques

© Kjetil Alsvik

Le secteur de l'électricité est dominé par six groupes en Grande-Bretagne : Centrica, SSE et les filiales locales d'EDF, d'E.ON, de RWE et de Scottish Power. Selon le Sunday Times, le régulateur va demander une séparation de leurs activités en deux entités dédiées respectivement à la production et à la commercialisation afin d'améliorer la concurrence.

Le régulateur jugerait en effet les progrès insuffisants en la matière malgré le projet de British Gas (filiale de Centrica) d'offrir gratuitement l'électricité le samedi (pour les personnes disposant d'un compteur intelligent) afin de lisser la consommation sur la semaine et surtout d'arrêter l'hémorragie de clients ... consécutive à des hausses de prix. Ces dernières sont d'ailleurs devenues un véritable enjeu politique à Londres.

Selon Ingo Becker, analyste chez Kepler Cheuvreux, la séparation en deux entités des groupes énergétiques n'aurait qu'un très fiable impact sur les prix et ne ferait qu'alourdir les coûts mais les marchés craignent que cela n'augure d'autres mesures à terme comme le démantèlement des "big 6" au "medium 12" avec des scissions complètes des groupes concernés.

Cédric Boitte

Nos partenaires