Vodafone bientôt aussi riche qu'Apple ?

29/08/13 à 13:13 - Mise à jour à 13:13

Source: Moneytalk

Le deuxième opérateur mobile mondial a confirmé être en discussions pour la cession de sa participation de 45% dans Verizon Wireless, négociations qui porteraient sur un prix de 130 milliards de dollars.

Vodafone bientôt aussi riche qu'Apple ?

C'est désormais officiel, Vodafone négocie bien avec Verizon afin de lui céder les 45% qu'il ne possède pas encore dans Verizon Wireless, premier opérateur mobile aux États-Unis. Cette opération permettrait au groupe américain de renforcer les liens entre ses activités fixes et mobiles dans un contexte de généralisation des offres multi-services mais Verizon devra pour ce faire casser sa tirelire (et s'endetter).

Depuis le début des rumeurs, les marchés évaluent la participation de Vodafone dans Verizon Wireless à plus de 100 milliards de dollars et selon l'agence Bloomberg, les deux groupes discuteraient même sur la base d'un prix de 130 milliards de dollars. À titre de comparaison, Apple disposait d'un magot de 146 milliards de dollars à la fin juin et Vodafone de valait toujours " que " 142 milliards de dollars à la mi-séance ce jeudi en Bourse de Londres.

Le deuxième opérateur mobile mondial en termes d'utilisateurs, derrière l'inévitable China Mobile, ne consacrerait totuefois qu'une (petite ?) partie du fruit de l'éventuelle cession de ses 45% de Verizon Wireless à la rémunération de ses actionnaires. Il en profiterait plutôt pour étendre ses activités, notamment dans la téléphonie fixe et le câble en Europe. À l'image de la récente annonce du rachat de Kabel Deutschland pour 7,7 milliards d'euros, cela lui permettrait de renforcer sa position concurrentielle en lui permettant de proposer des offres multi-services. Cela ferait également de Vodafone un acteur incontournable dans un contexte de consolidation du secteur des télécoms européen.

Cédric Boitte

Nos partenaires