Vodafone entend encore étendre sa toile

13/02/12 à 10:37 - Mise à jour à 10:37

Source: Moneytalk

Après avoir été contraint d'abandonner son projet de fusion de sa filiale grecque avec un opérateur local, Vodafone s'est trouvé une nouvelle cible avec Cable & Wireless Worldwide.

Le premier opérateur mobile de la planète a confirmé la tenue de négociations concernant un possible rachat de Cable & Wireless Worldwide, qui rebondissait de près de 30% en Bourse de Londres lui donnant une valeur boursière de 700 millions GBP soit le prix évoqué par le Sunday Times ce week-end.

Cable & Wireless Worldwide, qui a été scindé de Cable & Wireless plc en 2010, n'a cessé de décevoir depuis son introduction en Bourse perdant près des trois-quarts de sa valeur. Une opportunité pour les opérateurs britanniques (et globaux) comme Vodafone ou Telefonica O2 qui pourraient ainsi mettre la main sur le plus grand réseau de fibre optique de Grande-Bretagne. Cable & Wireless dispose également d'un réseau câblé intenrational de pas moins de 425.000 km reliant les côtes atlantiques à la Chine et l'Afrique occidentale. Une succession de surenchères n'est donc pas à exclure, d'autant plus que le nom de groupes de private equity est également cité.

Cédric Boitte

Nos partenaires