Vos obligations sont sensibles aux taux d'intérêt, mais à quel point ?

07/07/15 à 13:47 - Mise à jour à 13:47

"Duration" est un terme très souvent utilisé dans le jargon du monde de l'investissement, en tant que mesure de la sensibilité aux taux d'intérêt d'un emprunt obligataire. Mais que signifie-t-il précisément ?

Vos obligations sont sensibles aux taux d'intérêt, mais à quel point ?

/ © istock

Le cours des obligations sur le marché secondaire (c'est le marché de l'occasion) est dépendant de quatre facteurs: l'échéance (ou maturité), le remboursement, le taux d'intérêt nominal du coupon et le niveau des taux d'intérêt du marché. Ce sont aussi ces quatre éléments qui déterminent la duration ou la sensibilité aux taux.

La "duration" d'une obligation est inversement proportionnelle au taux d'intérêt nominal du coupon et au cours du moment. À côté de cela, la duration suit l'évolution de l'échéance. Nous vous épargnons les détails techniques, mais nous pouvons résumer cela ainsi :

* au plus le taux d'intérêt nominal du coupon est bas, au plus la sensibilité aux taux de l'obligation est élevée.

* au plus le cours est bas, au plus la sensibilité aux taux est élevée.

* au plus l'échéance est éloignée, au plus la sensibilité aux taux est élevée.

Qu'est-ce que cela signifie dans la pratique ?

Imaginons qu'il y ait une augmentation générale des taux attendue sur les marchés financiers. Le cours des obligations existantes sur le marché secondaire aura donc tendance à baisser, car elles deviennent moins intéressantes (de par leurs coupons bas) que les nouvelles émissions (avec des coupons relativement élevés). Nous pouvons donc traduire ce qui est résumé ci-dessus par :

* au plus le taux d'intérêt nominal du coupon est bas, au plus la baisse du cours sera grande en cas de hausse des taux d'intérêt.

* au plus le cours est bas, au plus la baisse du cours sera grande lors d'une hausse des taux d'intérêt.

* au plus l'échéance est éloignée, au plus la baisse des cours sera grande lors d'une hausse des taux d'intérêt.

Lorsqu'une hausse générale des taux d'intérêt est attendue, il est donc indiqué de choisir des obligations avec des échéances plus courtes, parce que le cours baissera ainsi en principe moins violemment. De plus, vous pouvez dans ce cas les échanger plus rapidement contre de nouvelles obligations avec des coupons plus élevés.Lors d'une baisse des taux d'intérêt attendue, c'est l'inverse qui vaut.

En savoir plus sur:

Nos partenaires