Wall Street garde le cap, pas les Bourses européennes

27/03/13 à 17:07 - Mise à jour à 17:07

Source: Moneytalk

Les principales Bourses européennes avaient le moral en berne ce mercredi alors que la crise européenne est à nouveau une source de préoccupation majeure.

Wall Street garde le cap, pas les Bourses européennes

© REUTERS

Alors que l'impact éventuel sur la zone euro des conditions drastiques imposées par le plan de sauvetage financier de Chypre aux créanciers des banques et aux gros déposants non assurés continue d'inquiéter, l'Italie revient à son tour au centre des préoccupations.

Rome a emprunté mercredi près de 7 milliards d'euros à moyen et long terme à des taux en baisse sur l'échéance à dix ans, mais en hausse pour l'échéance à 5 ans, avec une demande sensiblement moins étoffée. Plongé dans une impasse politique depuis les élections législatives de fin février, qui n'ont pas dégagé une majorité parlementaire claire, le pays peine toujours à former un gouvernement et à rassembler ses forces derrière le leader de la gauche Pier Luigi Bersani.

Europe : BNP Paribas - Deutsche Bank

Aux actions, le secteur bancaire était sous pression. En première ligne dans cette crise européenne, les banques tentent d'évaluer les dégâts que pourrait occasionner la chute du système financier chypriote.

BNP Paribas était en outre pénalisé par des rumeurs faisant état de la vente des parts détenues par l'Etat belge qui cherche des pistes pour réduire son déficit.

Europe : TUI Travel - Safran

Par ailleurs, TUI Travel clôture en hausse à Francfort après s'être dit confiant dans sa capacité à atteindre le haut de sa fourchette de prévision de bénéfice cette année, sur fond de hausse des réservations pour l'été.

A Paris, Safran était par contre en recul après l'annonce de la cession par l'Etat français de 3,12% de son capital, ce qui ramène la participation de l'Etat au capital du groupe aéronautique à 27,08%.

Bruxelles : Ageas - Belgacom

A la Bourse de Bruxelles, Ageas était en tête du Bel 20 en fin de séance sur des achats à bon compte.

Belgacom s'inscrivait par contre en baisse alors que des rumeurs font état de la vente possible des parts de l'Etat belge dans la société afin de réduire son déficit.

Bruxelles : Galapagos - Tessenderlo

Par ailleurs, Galapagos était en baisse. La société biotechnologique a indiqué que son partenariat avec Lilly prenait fin faute de résultats probants. Mais, bonne nouvelle, le groupe a par contre pu enregistrer des résultats positifs pour une molécule soignant des maladies de l'intestin, et qui donc pourra passer en étude de phase II.

Dans le secteur chimique, Tessenderlo était en retrait. Fin 2013, le groupe chimique va mettre un terme à la production de phosphate destiné à l'alimentation du bétail.

Etats-Unis

A Wall Street, l'indice Dow Jones évoluait en baisse mercredi en début de séance, au lendemain d'un nouveau sommet historique en clôture, pénalisé par un regain de nervosité en zone euro et un chiffre décevant aux Etats-Unis. Les investisseurs ont été déçus par les chiffres de promesses de vente de logements, qui ont montré contre toute attente un léger recul en février après leur bond en janvier.

Nos partenaires