L'appétit des investisseurs pour les obligations d'entreprises augmente

05/12/12 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Moneytalk

Omega Pharma a sans problème réussi à lever 300 millions d'euros au moyen d'une émission d'obligations. Arseus, CFE, Kinepolis, Fluxys et Roularta avaient précédemment également fait appel au marché obligataire. L'intérêt pour les produits d'investissements à rendement fixe s'accroît. Mais savez-vous ce qu'est précisément une obligation et quelles sont les différentes sortes?

Une obligation est une reconnaissance de dette échangeable qui concerne un prêt émis par une entreprise ou un Etat. L'émetteur s'engage à rembourser à l'acheteur le montant prêté à échéance et à lui verser chaque année (sauf en cas de mention contraire) un rendement déterminé. Il existe des obligations à rendement variable qui est couplé à un cours de marché comme par exemple le taux interbancaire. Il existe également des obligations convertibles qui peuvent ou doivent être transformées en actions d'entreprises selon des conditions définies. Ce type d'obligations est plus risqué en cas de faillite. C'est pourquoi le rendement offert est plus important que celui des obligations ordinaires. Enfin, il existe des obligations dites "perpétuelles", à savoir des obligations qui en principe n'arrivent jamais à échéance. En pratique, les parties se mettent d'accord à l'avance quand l'émetteur peut rembourser le prêt et à quel prix (sous/ au dessous ou à la valeur nominale). La qualité des obligations peut être déterminée grâce aux ratings (un autre article y est consacré). (VIM)

Nos partenaires