L'assujettissement à la TVA ne plaît pas aux avocats

17/07/14 à 09:13 - Mise à jour à 09:13

Source: Moneytalk

De Juristkrant a réalisé une enquête auprès de 669 avocats cinq mois après l'entrée en vigueur de l'assujetissement de ceux-ci à la TVA. Sans surprise, ils sont 78% à ne pas percevoir cette mesure d'un bon oeil. Il semble toutefois que la plus grande partie des réfractaires soit constituée d'avocats exerçant seuls ou en petits cabinets (environ 80%).

Parmi les cabinets de plus de 20 avocats, 57% trouvent que ce n'est pas une bonne chose, 30% y sont plutôt favorables. De même, ce sont les petits cabinets qui considèrent ne pas avoir été bien préparés à cette mesure (57%). Environ 50% des sondés pensent cependant que cette déduction fiscale est un avantage. Face à cette mesure (et la hausse des honoraires qu'elle entraîne), 57% des avocats s'attendent à une baisse de leur clientèle. Chez les avocats exerçant seuls, ce chiffre grimpe à 60%. Un même pourcentage de 57% pense que la TVA entraînera une diminution des revenus, 6% s'attendent à une hausse (le reste pense que cela n'aura pas d'influence). La majeure partie des avocats (77%) n'ont pas l'intention de baisser leur tarif horaire hors TVA, 9% pensent même à les augmenter. Ils sont 20% travaillant essentiellement avec des particuliers à penser baisser leurs honoraires. Notons que 88% des avocats travaillant seul et/ou surtout avec des particuliers s'attendent à ce que les clients soient moins enclins à les consulter. Du côté des citoyens (1.000 personnes interrogées), la très grande majorité (94%) pense que l'avocat sera désormais plus cher. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos