L'égalité salariale n'est toujours pas une réalité pour les femmes en Europe

20/03/14 à 07:25 - Mise à jour à 07:25

Source: Moneytalk

Dans l'Union européenne, l'écart de rémunération entre hommes et femmes stagne à 16,4 %. Voilà pourquoi, la Commission européenne a adopté une recommandation invitant les États membres à améliorer la transparence salariale entre les femmes et les hommes.

La recommandation porte plus particulièrement sur la transparence salariale, parmi lesquelles le droit des salariés de demander des informations, ventilées par sexe, sur les niveaux de rémunération, y compris sur les composantes variables ou complémentaires de celles-ci, comme les avantages en nature et les primes; la communication régulière par les employeurs d'informations, ventilées par sexe, relatives aux rémunérations moyennes par catégories de salariés ou par fonction; la réalisation d'audits relatifs aux rémunérations dans les grandes sociétés et leur mise à la disposition des représentants du personnel et des partenaires sociaux, à leur demande; la prise en compte des questions d'égalité de rémunération aux négociations collectives. D'autres mesures consistent à recueillir des statistiques mises à jour et de qualité sur les écarts de rémunération; à définir la notion de travail de même valeur et à promouvoir des systèmes de classification et d'évaluation des fonctions non discriminatoires; à renforcer le rôle des organismes chargés de promouvoir l'égalité dans la lutte contre les discriminations salariales. Les États membres ont jusqu'au 31 décembre 2015 pour informer la Commission des mesures qu'ils auront prises pour mettre en oeuvre la recommandation, après quoi la Commission évaluera les progrès accomplis et la nécessité de mesures supplémentaires. (Belga)

Nos partenaires