L'emprunteur est assuré contre la perte d'emploi

17/12/12 à 15:05 - Mise à jour à 15:05

Source: Moneytalk

En novembre 2012, il y a eu quasiment 50% de prêts hypothécaires en moins qu'en novembre 2011. La fin des aides pour les investissements en faveur de l'environnement à la fin 2011, via lesquelles de nombreux emprunts étaient faits, n'y est pas étrangère. Mais il y a aussi la crainte de perdre son emploi ainsi que la baisse des revenus. Pourtant, il existe une assurance gratuite pour les emprunteurs qui les couvre dans le cas d'une perte d'emploi ou d'une incapacité de travail.

Le montant de l'allocation perçu suite à la perte de votre emploi dépend de plusieurs points: la somme que vous remboursez chaque mois, le montant de vos revenus et depuis combien de temps vous avez perdu votre emploi ou êtes en incapacité. L'allocation s'élève à 500 euros par mois maximum. Toutefois, pour les personnes à faibles revenus qui construisent une maison éco-énergétique, l'allocation peut s'élever à 600 euros mais elle ne peut être supérieure à votre perte de revenus. Les 12 premiers mois suivant votre perte d'emploi ou votre incapacité, l'allocation représente 70% de votre versement mensuel. Les 12 mois suivants, elle est de 56%. Et la troisième année, elle est de 42%. Suite à la perte d'emploi, vous avez droit à une allocation pendant 18 mois consécutifs maximum. Ensuite, vous devrez travailler au moins trois mois avant d'avoir droit à nouveau à des aides. L'assurance doit être prise dans l'année suivant l'enregistrement de votre prêt. (JAV)

Nos partenaires