L'esprit d'entreprendre percole en Wallonie

16/07/13 à 11:50 - Mise à jour à 11:50

Source: Moneytalk

Le Plan Marshall 2.Vert doit aider au redéploiement économique de la Wallonie en favorisant l'éclosion et le développement des entreprises. Depuis 2000 et le premier Contrat d'avenir pour la Wallonie, les gouvernements wallons successifs n'ont eu de cesse de mettre en avant l'esprit d'entreprendre et une culture du succès.

Selon les derniers chiffres du bureau spécialisé en informations commerciales B-Information (Euro-DB), le nombre de starters a augmenté de 2,3% en Wallonie au cours du premier semestre par rapport à la même époque de 2012. Entre ces deux périodes, le nombre de créations d'entreprises est passé de 10.763 à 11.015. Toutefois, il est encore trop tôt pour tirer des conclusions : la Wallonie ne fait que rattraper le rythme de la Flandre. Celle-ci a connu un recul de 10,3% durant la période sous revue mais le taux de création d'entreprises y est identique à celui de la Wallonie : 3,1 entreprises créées pour 1.000 habitants. Les secteurs vers lesquels se dirigent les "nouveaux" entrepreneurs sont ceux du commerce de gros et de détail (13,1%), les services (9,5%), la construction (9,4%), les professions libérales (9,4%) et le secteur de l'information et de la communication (7,5%). Il s'agit là de secteurs - à l'exception des professions libérales - qui sont très fragiles et occupent généralement le haut du classement des faillites. (Belga)

Nos partenaires