L'indice des prix "new look" arrive

17/12/13 à 16:07 - Mise à jour à 16:07

Source: Moneytalk

Le "panier de la ménagère" va être revu en profondeur dans les jours qui viennent. L'évolution des prix des produits contenus dans celui-ci permet de calculer l'indice des prix.

Dans quelques jours, la commission de l'indice (regroupant partenaires sociaux et professeurs d'universités) remettra son rapport au ministre de l'Economie, le nouvel indice devant entrer en vigueur en janvier prochain. Si l'indice des prix est calculé chaque mois, le panier est retouché tous les deux ans et est fondamentalement recomposé tous les huit ans. C'est le cas cette année. Depuis plusieurs mois, la nervosité est palpable. Du côté des employeurs, on émet de sérieux doutes sur la composition actuelle du panier, en particulier sur la pondération de certains produits et services, notamment les télécoms. Du côté syndical, on craint que le gouvernement profite de cette révision en profondeur pour limiter la hausse salariale, l'indice des prix évoluant moins vite sous sa nouvelle mouture. Le "simple" passage de la TVA sur l'électricité de 21 à 6% induira un ralentissement de l'inflation et, donc, de l'indexation salariale. Mais, l'inquiétude principale réside sans doute dans le rythme auquel l'indice sera dorénavant remanié. Une échéance de huit ans semble peu probable. La commission de l'indice envisage une révision annuelle, voire biénnale. L'ambition est d'obtenir un indice des prix qui soit plus proche de la réalité du marché. Certaines technologies apparaissent et deviennent communes à une telle vitesse qu'une révision tous les huit ans du panier de la ménagère apparaît utopique. (Belga)

Nos partenaires