L'UCM salue l'embauche groupée par les PME

20/12/13 à 11:16 - Mise à jour à 11:16

Source: Moneytalk

Il y a quelques jours, le gouvernement fédéral a décidé de faciliter l'embauche d'une personne par plusieurs PME groupées. Pour l'UCM, il s'agit d'une décision positive.

L'union des classes moyennes rappelle que le principe du groupement d'entreprises existe en Belgique depuis plusieurs années, mais il ne fonctionne pas. Les conditions sont trop strictes. En autorisant les contrats à durée déterminée et à temps partiel, en levant la limite de taille pour participer au groupement, de gros obstacles sont levés. L'UCM espère la pratique se répande, car c'est un bon moyen pour les PME de s'assurer les compétences dont elles ont besoin en mutualisant les charges. L'UCM salue également la décision du gouvernement d'élargir aux quatrième et cinquième embauches la réduction de charges patronales en vigueur pour le troisième emploi. L'UCM défend le principe des aides ciblées sur les premiers engagements. Embaucher ses premiers salariés est un acte très important pour quelqu'un qui a créé son entreprise. Mais, c'est aussi compliqué car il faut faire face à de nouvelles charges administratives, tout en modifiant l'organisation du travail. L'aide prévue (6.600 € étalés sur neuf trimestres) n'a rien d'un cadeau, elle rencontre une spécificité qui, sur le terrain, ne s'arrête pas au troisième travailleur. La plupart des emplois se créent dans les petites et les très petites entreprises. Soutenir ce mouvement est donc un bon choix économique. Cela permet aux PME de passer un cap et d'atteindre une taille qui leur ouvrira de nouvelles perspectives. (Belga)

Nos partenaires