L'UE28 a consacré 29,1% du PIB à la protection sociale en 2011

25/11/13 à 07:41 - Mise à jour à 07:41

Source: Moneytalk

Selon les données d'Eurostat, dans l'UE28, après avoir augmenté entre 2008 et 2009, les dépenses de protection sociale, celles qui incluent les prestations sociales, les dépenses de fonctionnement et les autres dépenses liées aux régimes de protection sociale, ont reculé.

Elles sont passées de 29,7 % du PIB en 2009 à 29,4 % en 2010 et 29,1 % en 2011. La baisse enregistrée entre 2009 et 2011 s'explique par une augmentation plus lente des dépenses de protection sociales que du PIB. Néanmoins, cette diminution masque des tendances différentes selon les États membres. En 2011, les deux principales sources de financement de la protection sociale étaient les contributions publiques provenant des impôts, comptant pour 40 % des recettes totales, et les cotisations sociales pour 56 %. De fait, en 2011, la part des dépenses de protection sociale par rapport au PIB était d'au moins 30 % au Danemark (34,3%), en France (33,6 %), aux Pays-Bas (32,3 %), en Belgique (30,4 %), et inférieure à 20 % en Lettonie (15,1%), en Estonie (16,1%). Ces écarts reflètent des différences de niveaux de vie, et la diversité des systèmes nationaux de protection sociale ainsi que des structures démographiques, économiques, sociales et institutionnelles propres à chaque État. Et les dépenses de protection sociale par habitant, exprimées en SPA3 (standards de pouvoir d'achat) qui permet d'éliminer les différences de niveaux de prix entre pays, étaient près de sept fois supérieures au Luxembourg qu'en Roumanie. (Belga)

Nos partenaires