La compensation de lessive pour les clubs sportifs n'est pas imposable

17/12/12 à 13:48 - Mise à jour à 13:48

Source: Moneytalk

Lundi, jour de lessive. Du moins, pour les nombreux bénévoles qui lavent les chemises et pantalons du club de football auquel appartiennent leurs fils et leurs filles. Ils peuvent recevoir une compensation pour cela, qui est libre d'impôt.

Les personnes donnant bénévolement un coup de main à un club de sport ont même le choix. Elles peuvent choisir pour un régime sportif ou un régime général. Dans la section provinciale de l'URBSFA, et les sections similaires de la filière de football amateur, les bénévoles qui lavent les équipements peuvent bénéficier d'un montant de 15 euros par équipe et par match pour l'eau, la poudre à lessiver et le travail. Mais les autres ont également droit à une allocation. Les joueurs et entraîneurs de réserve et les équipes de jeunes peuvent toucher 12,50 euros exempts d'impôt par match. La même chose s'applique par match pour les délégués du club qui accompagnent régulièrement les équipes de jeunes et pour ceux qui sont responsables de l'entretien du terrain. Si vous êtes payés plus que cela, la totalité de la compensation devient alors imposable. Pour les stewards de première classe et les Diables Rouges, les 25 premiers euros de la compensation par match sont exonérés. Dans tous les clubs, les responsables peuvent toucher une compensation non-imposable de 25 euros par match. Pour les caissiers, le montant s'élève à 20 euros et pour les contrôleurs 12,50 euros. Mais dans ces cas, seul le montant supérieur à la limite imposable est payé en plus. Le bénévolat dans les organismes de sport peut aussi s'appuyer sur les dispositions générales pour les bénévoles. Ces dernières stipulent que les bénévoles peuvent, en plus de leurs frais de déplacement, recevoir 31,44 euros par jour et 1.257,71 euros par an exonérés d'impôt. (MUA)

Nos partenaires