La conjoncture ne s'améliore toujours pas

24/09/14 à 17:53 - Mise à jour à 17:53

Source: Moneytalk

Le baromètre de conjoncture de la Banque nationale de Belgique s'est stabilisé en septembre, au niveau des deux mois précédents (-7,2 contre -7,3 en août et -7,5 en juillet).

Le climat des affaires s'est uniquement renforcé dans l'industrie manufacturière (-8,2 contre -9,6 en août dernier ). Dans les autres branches d'activité, la confiance des entrepreneurs s'est détériorée, indique un communiqué de la BNB. Le raffermissement observé dans l'industrie manufacturière repose sur une appréciation plus favorable du carnet de commandes total et, dans une moindre mesure, sur des prévisions d'emploi et de demande plus vigoureuses. Dans les services aux entreprises, la confiance s'est affaiblie pour le deuxième mois consécutif (+5,2 contre +8,6). Les prévisions relatives à la demande générale du marché continuent à s'assombrir et, surtout, le niveau d'activité des firmes a été apprécié de manière nettement plus défavorable. Dans la construction, le recul de l'indicateur (-14,3 contre -12,1) est principalement imputable à une importante contraction du carnet de commandes. Enfin, à l'inverse du mois dernier, les commerçants ont fortement revu à la baisse leurs prévisions de commandes auprès des fournisseurs et s'attendent également à une contraction de leurs effectifs. Du coup, l'indice est passé de - 8,9 à -10,8. Reflétant la tendance conjoncturelle sous-jacente, la courbe synthétique globale lissée (-0,4) poursuit son repli, à un rythme toutefois moindre qu'enregistré précédemment. Rappelons que la courbe lissée affiche un retard de 2 mois pour la courbe globale et de 4 mois pour les branches d'activité. (Belga)

Nos partenaires