La croissance wallonne devrait s'établir à + 1,6 % en 2014

16/04/14 à 08:13 - Mise à jour à 08:13

Source: Moneytalk

En 2014, le rythme de progression du PIB wallon devrait s'accélérer, soutenu par les composantes de la demande intérieure et l'intensification des exportations, note l'Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps)

Le redressement de la demande externe devrait continuer à soutenir la croissance des exportations wallonnes, comme l'indiquent l'orientation favorable des carnets de commandes à l'étranger et la consolidation de la reprise des marchés potentiels wallons. Suivant ce scénario, la croissance wallonne devrait s'établir à + 1,6 %, une hausse qui devrait se traduire par une création nette d'emplois de + 0,3 %. Faisant suite à une période marquée par la perte cumulée d'emploi en 2012 et 2013, le nombre d'emplois progresserait de 7.700 unités endéans l'année 2014. Néanmoins, la dynamique de reprise des dépenses de consommation et d'investissement des ménages interviendrait plus tard et resterait plus modérée que celle des entreprises. En abaissant très légèrement leur taux d'épargne en 2014, les ménages reconstitueraient pour partie leurs liquidités tout en relançant leur consommation (+ 1,7 %). En effet, à partir du deuxième trimestre 2014, l'amélioration de la confiance des ménages devrait favoriser un accroissement de la demande d'investissement en logement (+ 0,4 % sur l'année), d'autant qu'elle serait relayée par une amélioration progressive de l'emploi et des conditions de revenus. Quid du côté des opérateurs des investissements résidentiels ? Les attentes ne sont pas encore favorables : architectes et entrepreneurs conservent une opinion mitigée. (Belga)

Nos partenaires