La disposition du Belge au don augmente à nouveau

29/04/14 à 14:44 - Mise à jour à 14:44

Source: Moneytalk

Selon le Baromètre de la Philanthropie de la Fondation Roi Baudouin en partenariat avec l'Institut Itinera, qui a sondé l'attitude de mille Belges, la disposition du Belge au don augmente à nouveau, même si elle se révèle encore fragile.

L'attitude envers la philanthropie et la disposition à donner s'améliorent mais cette dernière reste encore instable. Il apparaît qu'une grande majorité d'entre eux accordent leur préférence à une philanthropie ciblée et choisissent donc eux-mêmes leur cause d'intérêt général. Dans la pratique, sept personnes sur dix disent donner pour un monde meilleur. Et près de 40 % veulent donner pour la santé et la recherche médicale. En deuxième lieu, ils choisissent la thématique des moins favorisés (21 %). En fait, une majorité de Belges (54%) choisit de soutenir une bonne cause sur le long terme plutôt que d'accorder un soutien d'urgence lors d'une situation de catastrophe (43%). Un nombre plus important de personnes dit avoir davantage donné en 2013 à des bonnes causes. En ce qui concerne 2014, c'est une légère hésitation qui apparaît. Les personnes ne pensent pas qu'elles donneront davantage, mais pas non plus qu'elles donneront moins. Le groupe de celles qui ne savent pas est cette fois-ci plus importante. Leur perception sur la philanthropie est à nouveau un peu meilleure. Les personnes interrogées pensent que le nombre de dons va plutôt augmenter et que le nombre de gens qui feront moins de dons diminuera en 2014. (Belga)

Nos partenaires