La fiscalité belge serait-elle inéquitable ?

06/12/13 à 15:06 - Mise à jour à 15:06

Source: Moneytalk

Jeudi se tenait à Bruxelles un "Forum for the future" réunissant des professionnels des milieux économiques. Ils ont pu découvrir les résultats d'une enquête réalisée par le groupement "Fiscalement correct" qui regroupe des professionnels de la fiscalité. Leur conclusion est sans concession : la fiscalité belge pose un véritable problème d'équité.

Pour les opérateurs, la fiscalité devrait donc rapidement être revue afin d'éviter les sanctions arbitraires, notamment. Globalement, ils estiment que l'instabilité réglementaire et la complexité du système des sanctions donnent une image négative et inéquitable à la fiscalité. Pour eux, la pression fiscale est trop grande, les impôts trop complexes. En outre, la lutte contre la fraude ne donnant pas les résultats qu'on est en droit d'en attendre, la population est soumise à une pression inéquitable. Les fiscalistes s'inquiètent aussi de la régionalisation accrue de la fiscalité. Chaque région étant libre d'agir selon ses besoins, l'inégalité entre les Belges risque de croître. Afin d'améliorer la situation, les professionnels plaident pour une réforme fiscale. Pour les entreprises, il s'agirait de taxer différemment les PME et les grandes entreprises. Mais, disent les fiscalistes, il faudrait aussi que l'impôt des sociétés reste fédéral (53%). Pour l'impôt des personnes physiques, on devrait pencher pour une plus grande progressivité de l'impôt, en revoyant notamment les tranches d'imposition. Ici, par contre, les professionnels sont plutôt partagés entre les avantages et inconvénients d'une régionalisation de la fiscalité. (Belga)

Nos partenaires