Le Brabant wallon tente d'atteindre les fonds Feder

23/05/14 à 15:03 - Mise à jour à 15:03

Source: Moneytalk

Pour la première fois éligible aux fonds structurels européens Feder, le Brabant wallon fait figure de petit poucet. Seuls quelque 90 millions d'euros de subventions lui seraient alloués. On est donc bien loin du milliard et plus prévu pour le Hainaut.

La Province a rentré des projets pour un montant de quelque 13 millions et la commune de Braine-l'Alleud, seule commune à participer en son nom propre, pour un montant d'un peu plus de 43 millions. L'emploi et la formation sont particulièrement ciblés. Il apparaît, selon les autorités provinciales comme communales de Braine, que la Région a mis de telles conditions pour avoir une chance d'être éligible que Louvain-la-Neuve serait la principale bénéficiaire potentielle de ces subventions européennes. Le Feder a défini trois axes sur lesquels les projets doivent s'appuyer. Toutefois, la Région a décidé unilatéralement que l'axe 3 consacré à la mobilité ne rentrait plus en ligne de compte pour le Brabant wallon (qui a pourtant de gros besoins en la matière) tandis que seules les villes de plus de 50.000 habitants (il n'y en a pas en Brabant wallon) et universitaires (Louvain-la-Neuve) peuvent développer des "hubs créatifs", des zones qui permettront à des spin-offs et starters de trouver des conditions idéales pour leur développement... En outre, afin d'être certain que les modalités ne changeront pas, le gouvernement sortant a imposé de recevoir les projets pour le 14 mai dernier alors que l'Europe les attend pour la fin de l'année. (Belga)

Nos partenaires