Le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation (Fem) aide à trouver un nouvel emploi

17/09/14 à 13:14 - Mise à jour à 13:14

Source: Moneytalk

Fin août 2014, la Commission européenne a proposé de mobiliser le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation (Fem) et de proposer à la Belgique 570 945 euros afin d'aider 479 travailleurs licenciés à Genk par Ford et ses fournisseurs, à trouver un nouvel emploi.

Et début septembre, elle a aussi proposé d'accorder 911 934 euros, sur le budget de ce même Fonds, pour aider 752 ex-salariés de l'entreprise sidérurgique Carsid S.A. à trouver aussi un nouveau job. Attention, ces deux propositions doivent encore être soumises à l'approbation du Parlement européen et du Conseil des ministres de l'UE. Les mesures cofinancées par ce Fonds aideraient ces travailleurs qui ont le plus de mal à retrouver un emploi en leur offrant aide à la recherche d'emploi, conseils et formations professionnelles ou recyclages. Coût du train de mesures ? Il est estimé à 1,14 million d'euros, pour la première proposition, dont la moitié serait prise en charge par le Fem, et à 1,8 million d'euros, pour la seconde, dont la moitié serait également prise en charge par le Fonds. Depuis sa création, 523 millions d'euros d'aide ont été demandés pour plus de 111 000 travailleurs et rien qu'en 2013, le Fem est intervenu pour plus de 53,5 millions d'euros. Pour rappel, son champ d'application englobe les travailleurs licenciés, les travailleurs à durée déterminée, les indépendants et les jeunes sans emploi ne suivant, ni enseignement, ni formation. (Belga)

Nos partenaires