Le harcèlement coûte cher à l'employeur

09/09/14 à 07:36 - Mise à jour à 07:36

Source: Moneytalk

La nouvelle loi sur le bien-être au travail est entrée en vigueur au début du mois. Securex s'est penché sur le coût que représente le harcèlement pour un employeur. Il en ressort que, en moyenne, un travailleur sur dix se plaint de harcèlement. Les travailleurs qui en sont victimes sont absents 21 jours par an, contre 9 jours pour les autres.

Par conséquent, ils sont plus de deux fois plus absents que les travailleurs qui ne sont pas victimes de harcèlement. Ces jours d'absence supplémentaires coûtent en moyenne 3.600 euros de plus en frais directs à l'employeur, voire 12.500 € en frais indirects, comme la réorganisation du travail, le remplacement temporaire, les heures supplémentaires ou encore la perte de qualité. Même un acte d'agression unique implique des frais. Une étude du spécialiste en RH a également montré que les agressions sur le lieu de travail ont doublé en 1 an. Cela implique également des frais supplémentaires pour les employeurs (2.400 € de frais directs et 8.400 € de frais indirects par travailleur). En effet, un travailleur victime d'agression est absent pendant 17 jours par an en moyenne, contre 9 jours pour les travailleurs qui ne sont pas victimes d'agression. Un acte d'agression unique coûte en moyenne moins cher que les actes de harcèlement répétés, mais double pratiquement le nombre de jours qu'un travailleur passe chez lui sur l'année. (Belga)

Nos partenaires