Le 'mobile banking', pour une meilleure gestion de son argent

15/04/15 à 09:06 - Mise à jour à 09:07

Source: Moneytalk

Huit Belges sur dix qui effectuent leurs opérations bancaires via un appareil mobile estiment que, grâce à cela, ils peuvent mieux gérer leur argent. C'est ce qui ressort d'une enquête menée par ING International.

Le 'mobile banking', pour une meilleure gestion de son argent

© istock

43% des Belges qui possèdent un appareil mobile font leurs opérations bancaires par ce moyen. Les jeunes sont particulièrement susceptibles d'utiliser leur smartphone pour gérer leurs finances. D'après l'enquête d'ING International, il apparaît que six personnes sur dix possédant un smartphone ou une tablette dans la tranche des 25-34 ans font du 'mobile banking'. Pour les 55 ans et plus, on arrive à trois personnes sur dix.

Ceux qui utilisent leur appareil mobile pour effectuer des opérations bancaires consultent par ailleurs plus souvent que les autres leurs données bancaires. 71% des Belges le font plusieurs fois par semaine.

55% des Belges qui ne font pas usage du 'mobile banking' se posent des questions au sujet de la sécurité du système. Et trois sur dix trouvent qu'ils disposent de suffisamment de possibilités pour régler leurs affaires bancaires via d'autres canaux, par exemple un pc. Les appareils mobiles ne détrôneront pas le pc de sitôt. Enfin, seulement 31% des personnes interrogées qui gèrent leur argent via un appareil mobile font moins d'opérations bancaires via leur pc.

Il est frappant de constater que l'application de paiement (en magasin) n'est pas encore bien établie en Belgique. Seuls deux propriétaires de smartphone ou tablette sur dix en font usage. Tout comme pour le mobile banking, il y a des doutes quant à la sécurité d'une telle application. La moitié des propriétaires d'un appareil mobile se posent des questions au sujet de la sécurité d'une telle application. Et 12% ne la trouvent pas facile. Un tiers de toutes les personnes interrogées pense qu'elles essaieront tout de même l'application dans l'année qui vient.

Le cash enfin perd de sa popularité. 47% des Belges utilisent moins de cash que l'an dernier et 42% pensent qu'ils en utiliseront moins au cours de l'année qui vient.

En savoir plus sur:

Nos partenaires