Le pouvoir d'achat des indépendants se détériore

03/02/14 à 14:24 - Mise à jour à 14:24

Source: Moneytalk

Se basant sur les indépendants affiliés à sa caisse d'assurances sociales, le baromètre conjoncturel des indépendants de l'UCM montre, pour le 4e trimestre 2013, que les octrois de dispense de cotisations ont été plus nombreux par rapport à la même période il y a un an.

Le nombre de dossiers ayant bénéficié d'une dispense et la masse financière associée ont augmenté significativement de 7 et 8 % respectivement, pour atteindre 1.450 dossiers. Cela montre que de plus en plus d'indépendants se trouvent dans un état de besoin ou proche de celui-ci. Dans le même temps, le montant moyen associé à ces dossiers est resté quasiment stable (+1%) et reste en dessous des 4.000 euros. La tendance à la hausse du nombre d'indépendants qui se trouve dans le besoin ou proche de cet état ne cesse de s'accroître. De plus, entre le 4e trimestre 2012 et le 4e trimestre 2013, la cotisation moyenne des indépendants au statut social n'a que très légèrement augmenté de 20 euros, ou 1,8 %. Cela indique une hausse des revenus inférieure à l'inflation de l'époque (2,2 %), et donc une détérioration du pouvoir d'achat. Enfin, le quatrième trimestre 2013 a été marqué par un bond de plus de 10% du nombre de faillites d'indépendants, par rapport à la même période de 2012. De fait, elles ont augmenté de plus de 10% en glissement annuel. Mais la hausse est toutefois inférieure à l'augmentation brutale constatée pour les SPRL (+ 13,5%). (Belga)

Nos partenaires