Le private equity devrait croître sensiblement cette année

08/04/14 à 10:17 - Mise à jour à 10:17

Source: Moneytalk

Les perspectives sont prometteuses sur le marché européen des investissements en "private equity" (capitaux privés). Selon une étude du cabinet de consultants Roland Berger, 82% des acteurs du marché s'attendent à ce que le nombre d'acquisitions impliquant des investisseurs de private equity augmente en 2014.

L'an dernier, les sociétés de private equity n'ont investi qu'environ 22,5 milliards d'euros en Europe au cours de neuf premiers mois de 2013, contre près de 27 milliards d'euros à la même époque en 2012. Les marchés allemand, britannique et du Benelux sont particulièrement optimistes. Les acteurs industriels s'attendent en particulier à une augmentation des transactions de l'ordre de 4,3% en Allemagne et de 3,3% au Royaume-Uni. La croissance devrait être de l'ordre de 2,1% dans le Benelux. Pour expliquer ce regain d'optimisme, on note le regain d'intérêt d'investisseurs asiatiques, d'Europe de l'Est et des pays du Golfe pour ces marchés. En outre, les familles fortunées se tournent vers ces activités comme alternative aux investissements boursiers. Biens de consommation et commerce de détail (63%), produits pharmaceutiques et santé (61%) de même que technologie et médias (55%) seront recherchés, chez nous aussi. En ce qui concerne la taille des candidats repreneurs, 88% des personnes interrogées s'attendent à ce que la plupart des transactions impliquent des PME, pour un volume d'acquisition maximal de 250 millions d'euros. En 2014, les investisseurs rechercheront des parts majoritaires au sein d'entreprises familiales (59%) et des filiales dissociées de grandes entreprises (51%). (Belga)

Nos partenaires