Le remboursement des médicaments en maisons de repos changera dès janvier 2015

17/03/14 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Source: Moneytalk

Afin notamment d'éviter les gaspillages, dès le 1er janvier 2015, le système de facturation à l'Inami des médicaments en maisons de repos et maison de repos et de soins (MRS), changera.

Dorénavant, la facturation par le pharmacien ne se fera plus par boîte de médicaments mais en fonction de la consommation réelle, à la semaine. Cela ne concernera que les médicaments remboursés, sous forme orale et solide. Le prix du médicament, l'honoraire du pharmacien ainsi que le ticket modérateur seront calculés pour chaque comprimé et regroupés pour une semaine ou un mois dans la facture au patient. Objectif? Réaliser une économie de dix millions d'euros, réalisée principalement par l'interdiction de facturer les médicaments après le décès du patient. De fait, les coûts générés à ce sujet représentent plus de 4% (113 millions €) du budget des médicaments remboursés par l'assurance maladie délivrés par une pharmacie. D'autre part, dans le cadre d'un traitement chronique, la délivrance en préparation de médication individuelle (PMI) rassemblera sous un seul conditionnement l'ensemble des médicaments que devra prendre un patient à un moment donné de la journée. Le pharmacien garantira ainsi qu'il n'existera pas de contre-indication entre les médicaments ou compléments alimentaires qui lui seront administrés simultanément. Ce système apportera donc une sécurité aux patients qui feront l'objet d'un tel traitement composé de différents médicaments, simplifiera leur administration et diminuera le risque d'erreurs de manipulation lors de la préparation des doses en institution. (Belga)

Nos partenaires