Le roaming ne deviendrait pas moins cher

29/08/13 à 17:44 - Mise à jour à 17:44

Source: Moneytalk

On a eu l'occasion, au début de l'été, de croire que le prix des communications mobiles au départ et vers les pays étrangers de l'Union européenne allait diminuer. Il s'agissait en tout cas d'une volonté de la Commissaire européenne en charge de la société numérique, Neelie Kroes. L'ambition annoncée était de baisser progressivement le prix du roaming.

A la suite d'une concertation avec plusieurs opérateurs européens importants, elle serait revenue sur sa décision. Selon diverses sources, qui citent un document de la Commission, Neelie Kroes se serait laissée convaincre par les arguments d'Orange, Telecom Italia, Telefonica et Deutsche Telekom. Ceux-ci avaient présenté des chiffres "alarmants", arguant que cette décision aurait un impact important, voire vital, sur leurs affaires. Depuis la fin du mois de juillet, le discours de la Commissaire aurait donc radicalement changé. Elle semblerait avoir laissé tomber ses ambitions de réduire de 70% les coûts des appels téléphoniques, SMS et du Data en roaming. Si cette information se confirmait, cela donnerait un coup de frein important au marché unique des télécoms. On peut s'attendre à voir la Commission laisser aux opérateurs le droit d'organiser entre eux l'ouverture des marchés. Toutefois, cette solution n'est pas nécessairement néfaste pour les consommateurs. Les opérateurs ne cessent de présenter des offres pour permettre à leurs utilisateurs d'utiliser leur smartphone à l'étrannger à moindre coût. Chez nous, par exemple, Mobistar avait proposé un tarif "spécial été" pour ses abonnés. (Belga)

Nos partenaires