Le secteur public pénalise-t-il l'emploi privé ?

25/03/14 à 14:18 - Mise à jour à 14:18

Source: Moneytalk

Il y a quelques jours, le secrétaire d'Etat à la Fonction Publique, Hendrik Bogaert, a indiqué qu'il n'y avait jamais eu autant de candidatures auprès des institutions fédérales.

La sécurité d'emploi joue un rôle important dans le succès des emplois au sein des institutions gouvernementales. En outre, le salaire d'un fonctionnaire continue à augmenter. La flexibilité, le nombre de jours de congé et la pension sont autant d'éléménts supplémentaires qui poussent de nombreux candidats à postuler auprès des administrations. Pour le Syndicat neutre des indépendants, il s'agit là d'une concurrence déloyale par rapport à des PME qui ont bien du mal à trouver les travailleurs qui leur conviennent et ne peuvent offrir d'aussi bonnes conditions. "Ce n'est pas normal que les autorités offrent des conditions plus avantageuses et concurrencent les PME hors du marché", estime la présidente du SNI, Christine Mattheeuws. Pour le SNI, il est urgent de faire quelque chose au niveau des pensions. La pension moyenne d'un fonctionnaire est de 2.262 euros, contre 787 euros pour un indépendant et 1.220 euros pour un salarié. Une égalisation des pensions légales et de survie est, selon le SNI, la seule solution. Cela ferait sérieusement diminuer les pensions des fonctionnaires, mais ce serait équitable, maintenant que les salaires dans le secteur public et dans le secteur privé sont au même niveau. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos