Le système des entrepreneurs remplaçants ne fonctionne pas

11/08/14 à 07:43 - Mise à jour à 07:43

Source: Moneytalk

Depuis juillet 2010, il est possible pour un indépendant de se faire remplacer temporairement par un autre indépendant. A son apogée, le registre des indépendants remplaçants a compté 48 candidats. Actuellement, le registre ne compte plus que 8 inscrits, selon les chiffres du SPF Economie. Pourtant, selon une enquête menée l'an dernier par le SNI, 74% des indépendants interrogés (703) trouvaient ce système utile et 46% affirmaient être prêts à y faire appel.

En d'autres termes, il y a une base solide pour un tel système mais il faut faire des modifications sur divers fronts. Parmi les modifications, le SNI estime qu'il faut faire table rase du registre actuel qui est lié à la Banque Carrefour des Entreprises (BCE). Une banque de données accessible de partout, contenant des moyens d'inscription en ligne, qui serait gérée par l'INASTI (l'institut national d'assurances sociales pour travailleurs indépendants) doit former la base. Elle doit contenir toutes les informations nécessaires en un clic. Ensuite, le SNI demande que les remplaçants temporaires qui n'ont d'autres statuts puissent obtenir le statut d'aide occasionnel. Les aides occasionnels peuvent travailler durant 90 jours maximum sans devoir payer de cotisations sociales. Autre obstacle: les sociétés sont exclues du registre des entrepreneurs remplaçants. Seules les personnes physiques y ont accès. De cette manière, l'accès est très limité. De plus, un indépendant qui se fait remplacer ne peut reprendre le travail progressivement, en collaboration avec son remplaçant, notamment après une maladie. (Belga)

Nos partenaires