Le système des vacances européennes complète notre régime

02/06/14 à 18:40 - Mise à jour à 18:40

Source: Moneytalk

Actuellement, le droit aux vacances légales en Belgique est conditionné à des prestations durant l'année civile précédant celle au cours de laquelle le salarié prend ses vacances.

Un travailleur n'a donc pas toujours droit à ses quatre semaines de congés. De même, un travailleur à temps partiel a droit à des vacances légales, mais celles-ci sont proportionnelles aux prestations. Afin de remédier à cette situation, il existe désormais le système de vacances européennes (VAE). Son principe est de permettre à la personne qui débute ou reprend une activité de salarié de prétendre à une semaine de vacances pour chaque période de trois mois d'activité pendant l'année en cours. Il s'agit d'un droit proportionnel. Pour les ouvriers, les VAE sont octroyées par tranche de jours de travail. Le droit aux VAE ne peut être exercé qu'après avoir épuisé les jours de vacances légales. Pour tous ceux qui ont dû suspendre momentanément leur contrat de travail (congé parental, par exemple), le droit aux VAE est ouvert. Les VAE sont payées par l'employeur pour les employés et par la caisse de vacances pour les ouvriers. Il s'agit d'une avance qui sera récupérée sur le double pécule de l'année suivante et/ou sur le pécule de sortie pour les employés tandis que, pour les ouvriers, il est récupéré sur les chèques de vacances. Un employeur ne peut en aucun cas refuser ce droit. Par contre, il ne s'agit pas d'une obligation : si le travailleur ne demande rien, l'employeur n'a pas à le proposer. (Belga)

Nos partenaires