Le temps partiel explose

07/10/13 à 08:05 - Mise à jour à 08:04

Source: Moneytalk

Le SPF Economie vient de publier les "Chiffres clés 2013", véritable annuaire statistique. Celui-ci nous apprend, notamment, que de plus en plus de travailleurs sont soumis au temps partiel, volontairement ou non.

En 1999, 19,5% des salariés travaillaient à temps partiel. Ce pourcentage a grimpé à 27% en 2012. Même si le pourcentage d'hommes travaillant à temps partiel a doublé entre 1999 et 2012, ce régime de travail reste surtout populaire auprès des femmes. Ainsi, 46% des femmes salariées travaillaient à temps partiel en 2012, contre 9,9% des salariés masculins. Les chiffres du SPF Economie montrent que le taux d'emploi en Belgique (67,2%) reste en-dessous de la moyenne européenne (68,5%) chez les 20-64 ans. Il s'agit d'un taux d'emploi inférieur à ceux de la Slovénie ou de la Lettonie mais au-dessus du Portugal ou de la Grèce, qui ferme le classement européen avec un taux d'emploi de quelque 55%. On notera toutefois de fortes disparités en fonction de la classe d'âge. Les jeunes de 15-24 ans enregistrent le taux d'emploi le plus faible (25,3%) alors que chez les 25-49 ans, ce taux atteint 80,2%. Au-delà de 50 ans et jusque 64 ans, le taux d'emploi retombe à 52,4%. Cette dernière catégorie a progressé sensiblement au cours des dix dernières années, note le rapport. Un constat qui ne peut être appliqué aux autres catégories où on note une stabilisation voire une baisse du nombre de personnes occupées. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos