Le temps presse pour la régularisation fiscale

03/05/13 à 15:17 - Mise à jour à 15:17

Source: Moneytalk

Ceux qui hésitent encore à régulariser des revenus non déclarés ou du capital feraient mieux de se dépêcher. Jusqu'au 30 juin, cela peut encore être fait selon l'ancien régime. Un nouveau régime entrera en vigueur le 1er juillet jusqu'au 31 décembre. Mais après, ce sera fini.

En effet, si vous décidez de déclarer vos revenus professionnels ou votre TVA, ces derniers seront régularisés par rapport au taux d'évasion. D'autres revenus comme des intérêts non-déclarés et des héritages au noir peuvent être blanchis avec un taux de pénalité de 10%. Par exemple, pour les intérêts et les dividendes cachés, la taxe sera de 25 ou 35%. Au début du mois de juillet, le système est modifié. A partir de ce moment, les recettes fiscales non régularisées auront une pénalité de 15%. S'il s'agit d'une fraude grave, la peine est portée à 20%. Le nouveau système est plus cher mais il a aussi certains avantages. Ainsi, sa portée est plus large. Mais il offre également l'immunité de poursuites. Ce qui n'est pas le cas avec le régime de régularisation actuel. Plusieurs sites internet vous proposent de calculer les conséquences de votre régularisation fiscale comme par exemple www.berekenuwregularisatie.be, un site fondé par l'avocat Stijn De Meulenaer du bureau Everest. (Belga)

Nos partenaires