Le vélo : dangereux pour notre santé financière !

18/09/13 à 10:02 - Mise à jour à 10:02

Source: Moneytalk

Ayant analysé ses dossiers de sinistre impliquant des cyclistes, AG Insurance en conclut que "celui-ci a un impact financier qui peut être lourd".

Dans plus de trois accidents sur quatre, le vélo était endommagé. Bref, ce sont des dégâts matériels qui peuvent très vite être coûteux. En effet, précise la compagnie, "force est de constater que dans quatre accidents avec dégâts matériels sur dix, l'indemnisation versée pour le vélo dépassait 1.000 euros". Selon AG Insurance, les raisons sont à chercher dans le succès croissant des vélos de course dont le prix est plus élevé, et des vélos électriques. Quant au bilan corporel, il est encore plus lourd. Dans plus de deux accidents sur trois, le cycliste a également subi des blessures, parfois avec d'importantes conséquences. Ainsi, quand il y a dommage corporel, il a été constaté que dans un accident sur sept, la victime subit une incapacité de travail de minimum un mois. Dans ce type de dossiers, un accident sur quatre se solde par une indemnisation d'au moins 1.000 euros pour les frais médicaux, et ce, après l'intervention de la mutuelle. Concernant les chiffres en cas d'invalidité permanente, "il est trop tôt pour tirer des conclusions. Il faut plusieurs années avant que l'invalidité permanente puisse être définitivement fixée. On peut quand même en conclure qu'un grand nombre d'accidents ayant entraîné au moins un mois d'incapacité de travail ont également provoqué une invalidité permanente." (Belga)

Nos partenaires