Les banques sont et restent la principale source de financement pour les PME

03/02/14 à 14:41 - Mise à jour à 14:41

Source: Moneytalk

La dernière lettre mensuelle socio-économique du Conseil central de l'économie (CCE) précise qu'un des principaux obstacles à la croissance des PME est le manque de financement externe.

De fait, comme elles ont plus de difficultés à accéder aux marchés financiers en raison des coûts élevés qui sont associés à la cotation en bourse, elles sont forcées de se tourner vers d'autres moyens de financement, en particulier le financement bancaire. Mais les PME ont également un accès moins aisé au financement bancaire. Tout d'abord, elles sont plus opaques que les grandes entreprises, de sorte que le niveau de risque lié à l'octroi d'un prêt est plus élevé. L'introduction en bourse est une alternative au financement bancaire. Mais en général, les PME ont des difficultés à atteindre les marchés des capitaux en raison des exigences qu'elles doivent remplir pour y être cotées en bourse, en termes de capitalisation, de publication d'informations, de normes comptables, de codes de gouvernance etc., sans compter qu'un minimum de notoriété et de crédibilité est nécessaire avant de se lancer en bourse. En conclusion, les banques sont et restent la principale source de financement pour les PME. Et, dès lors, une politique axée sur le renforcement du canal bancaire est un pilier important du soutien à leur financement. Et d'ajouter que la politique doit veiller à ce qu'il y ait une combinaison suffisamment large de formes de financement auxquelles les PME peuvent faire appel. (Belga)

Nos partenaires