Les Belges épargent un peu moins

17/01/13 à 12:58 - Mise à jour à 12:58

Source: Moneytalk

Les Belges ont beau figurer parmi les meilleurs épargnants du monde, au troisième trimestre ils ont fait moins bien dans ce domaine. Nous avons économisé "seulement" 15,6 pour cent de nos revenus, un peu moins qu'au cours du deuxième trimestre.

Le taux d'épargne belge (le pourcentage du revenu qui est épargné) appartient depuis des temps immémoriaux au top mondial. Les Belges sont tout simplement prudents. Et pourtant, au troisième trimestre nous avons moins épargné, selon les derniers chiffres de la Banque nationale. Alors qu'au deuxième trimestre, nous mettions encore 15,8 pour cent de nos revenus de côté, ce taux ne s'élevait plus qu'à 15,6 pour cent au troisième trimestre. Le revenu a augmenté de 0,3 pour cent et 0,5 pour cent ont été consommés davantage. Cela peut sembler étrange dans la mesure qu'en temps de crise économique, on s'attend à ce que les citoyens dépensent moins et se sentent plus confortables s'ils épargnent davantage. Mais la Banque nationale utilise une définition large de la notion d'épargne. Cela s'applique au fait de mettre des fonds sur des comptes de dépôt, mais les achats de titres tels que des actions et obligations sont également inclus dans les chiffres calculés tout comme les dépenses pour une nouvelle construction et la rénovation. Car ces choses-là, finalement, peuvent aussi être considérées comme une forme d'épargne. (MUA)

Nos partenaires