Les Belges hésitent à reprendre le chemin vers la Bourse

06/03/13 à 10:53 - Mise à jour à 10:53

Source: Moneytalk

Les Belges semblent de moins en moins savoir à placer leurs économies. Les obligations rapportent moins mais à cause des lourds ajustements de ces dernières années, retourner dans les actions massivement ne semble pas être à l'ordre du jour. Les économies sont donc placées sur des livrets d'épargne même s'ils ne rapportent presque rien.

La tendance se poursuit sans relâche, selon les derniers chiffres de la Banque Nationale. En janvier, 238,6 milliards d'euros se trouvaient sur les comptes d'épargne belges, un nouveau record. Une chose est claire : la plupart d'entre nous plaçons notre prime de fin d'année et nos éventuels bonus sur notre compte d'épargne. Pas parce qu'il offre des conditions avantageuses. Au contraire même. Mais où donc placer son argent? Les bons d'état, un temps très populaires, n'offrent pas d'alternative sérieuse. Et ils ont remporté très peu de succès dernièrement. Le manque flagrant d'intérêt n'est pas surprenant, car les nouveaux bons d'état ne livrent qu'un pour cent brut sur cinq ans. En net, il ne vous reste plus que 0,75 pour cent. Une très maigre compensation. Sur le marché secondaire, les cours des obligations ont tellement grimpé que les rendements ne donnent plus grand chose. Et les rendements vont même vers le bas, par exemple sur le marché de l'assurance épargne, appelé la branche 21. Mais il reste encore les parts. Mardi, le Dow Jones a atteint un nouveau record. Les Américains, eux, retournent davantage vers la Bourse. Mais pour l'heure, l'épargnant belge a encore un peu peur de retourner vers le marché boursier. (Belga)

Nos partenaires