Les bénéfices des banques ont un goût amer pour leurs employés

14/02/13 à 11:50 - Mise à jour à 11:50

Source: Moneytalk

(Belga) Les chiffres annuels de KBC, BNP Parisbas Fortis ou encore ING sont en hausse pour l'année 2012. Pourtant, de nombreuses banques ont réduit leur personnel. Des décisions qui rendent les syndicats perplexes.

Ce mercredi, la banque ING a annoncé son intention de réduire son personnel d'ici 2015. En tout, 1000 employés sont concernés. D'autres grandes banques ont également rogné sur leur personnel depuis le début de la crise en 2008. ING a justifié cette décision par le succès de la banque en ligne. "Cette diminution résulte d'une utilisation accrue de la banque en ligne entraînant une simplification et une automatisation plus poussée des processus", a expliqué le groupe, qui ne prévoit pas de licenciements collectifs. Il y a donc besoin de moins de personnel aux guichets ou encore de consultants. Et moins d'employés signifie de grandes économies sur les coûts de main-d'oeuvre des banques. Un acte dénoncé par les syndicats qui dénoncent les grandes sommes gagnées par les banques et redistribuées à leurs actionnaires. (PVO)

Nos partenaires