Les Bourses devraient se maintenir

22/10/13 à 07:37 - Mise à jour à 07:37

Source: Moneytalk

Le "shutdown" américain a provoqué des remous sur les marchés boursiers. Toutefois, en Bourse de Bruxelles, l'indice Bel 20 est demeuré bien orienté, gagnant encore 2,6% entre le 30 septembre et le 15 octobre. Ce gain est nettement moindre que celui enregistré au cours du troisième trimestre (+10,9%) et depuis le début de l'année (+13,2%).

Les effets du "shutdown" ont été neutralisés par la décision de la Réserve fédérale américaine de ne pas limiter ses injections de liquidités. En outre, explique Belfius dans ses dernières perspectives économiques, les Bourses européennes bénéficient toujours du soutien de l'amélioration progressive de l'économie de la zone euro, de la poursuite (ou non) de la hausse des taux obligataires, de la confirmation du maintien de la politique monétaire souple de la BCE, de la faiblesse de l'inflation, de la faible valorisation des actions européennes par rapport aux américaines et de la réaction relativement timide au tumulte politique en Italie ou encore aux rumeurs de nouveau rééchelonnement de la dette grecque. Selon Belfius, la victoire législative d'Angela Merkel devrait permettre la poursuite de la mise en oeuvre de règles européennes visant à juguler la crise, ce dont bénéficieraient les Bourses. Parmi les menaces pesant sur les actions, la banque note la possible résurgence de la crise de la dette, la faiblesse des prochaines perspectives de croissance du FMI pour l'économie mondiale, la hausse persistante du chômage et d'éventuelles prises de bénéfices sur les actions américaines. (Belga)

Nos partenaires