Les crédits à court terme en repli sensible

12/08/14 à 07:11 - Mise à jour à 07:11

Source: Moneytalk

Le taux de croissance à un an d'écart des crédits octroyés par les banques résidentes aux sociétés non financières est demeuré négatif en juin, s'établissant à -1,1% (contre -0,7% au mois précédent). Cette évolution s'explique principalement par les prêts à court terme. Le taux de croissance annuel des crédits à court terme est reparti à la baisse, s'établissant à -3,1% (contre -2,0% en mai). Celui des crédits à long terme ne s'est que modérément tassé par rapport à mai, se fixant à -0,3% (contre -0,1%).

Sur la base des données désaisonnalisées, le volume des nouveaux crédits octroyés en juin a été inférieur à celui des remboursements, à hauteur de 200 millions. La moyenne des taux d'intérêt sur les nouveaux crédits aux entreprises ressort à 2,62%, contre 2,72% en mai, sous l'influence de la baisse des taux dans l'ensemble des catégories. Les taux sur les crédits à court terme (à taux variable et dont la fixation initiale est inférieure ou égale à un an) se sont repliés de 12 points de base. Pour les montants inférieurs à 1 million d'euros, le taux a atteint 2,14%, tandis que pour les montants supérieurs, il était de 1,76%. Le taux sur les crédits à moyen terme (entre 1 et 5 ans) a baissé de 8 points de base, à 2,55%. Enfin, celui sur les crédits à long terme (dont la fixation initiale est supérieure à 5 ans) s'est tassé de 9 points de base, à 3,12%. (Belga)

Nos partenaires