Les déplacements, source de stress et de départs volontaires

24/09/13 à 07:33 - Mise à jour à 07:33

Source: Moneytalk

Une enquête réalisée par le prestataire de services RH, Securex, révèle que les déplacements entre le domicile et le travail sont contraignants pour 34% des travailleurs. Pour ceux qui travaillent à Bruxelles, ce taux s'élève même à 43%. Les taux les plus élevés ont été enregistrés dans les provinces du Luxembourg (53%) et de Namur (45%). Les plus bas au Limbourg et en Flandre orientale (27% chacune), dans le Brabant flamand (28%) et à Liège (29%).

Parmi les travailleurs qui trouvent que les déplacements entre le domicile et le travail sont contraignants, 72% sont en général stressés au travail, contre 60% de ceux qui n'en sont pas incommodés. On constate la même tendance pour le sentiment de fatigue. Plus que la durée du déplacement, c'est "l'incertitude sur la durée d'un trajet qui affecte les travailleurs", souligne Heidi Verlinden, HR Research Expert chez Securex. En outre, les travailleurs incommodés par le trajet domicile-travail semblent plus enclins à quitter leur employeur volontairement: près d'un tiers (30%) des travailleurs qui trouvent que les déplacements entre le domicile et le travail sont contraignants ont l'intention de changer d'employeur à court ou long terme, contre 20% de ceux qui n'en sont pas incommodés. Les entreprises ont dès lors tout intérêt à prendre des mesures pour réduire la gêne occasionnée par les embouteillages, comme la promotion des transports en commun et du travail flexible. (Belga)

Nos partenaires