Les forfaits pour le traitement de l'infertilité féminine ont diminué

01/10/13 à 07:38 - Mise à jour à 07:38

Source: Moneytalk

Depuis le 1er octobre 2013, et c'est valable pour l'ensemble du pays, les montants de remboursement forfaitaire pour les traitements de l'infertilité féminine, ont été revus à la baisse.

En effet, un forfait PMA1 - procréation médicalement assistée (PMA) - de 920 euros, au lieu de 1.073 euros doit être accordé par cycle complet dans le coût des spécialités pharmaceutiques utilisées dans le cadre d'une fécondation in vitro, y compris l'injection intracytoplasmique d'un spermatozoïde (ICSI), réalisée dans un hôpital qui dispose d'un programme de soins agréé de médecine de la reproduction, prescrites par un gynécologue attaché à cet hôpital et délivrées dans ce même hôpital. D'autre part, un forfait PMA2 de 99 euros, au lieu de 115 euros, doit être octroyé par cycle complet dans le coût des spécialités pharmaceutiques utilisées chez une receveuse d'ovocyte(s) (cycle artificiel) dans le cadre d'un don d'ovocyte(s), réalisé dans un hôpital qui dispose d'un même programme de soins qu'énoncé ci-avant. Enfin, un forfait PMA3 de 270 euros, au lieu de 314 euros, doit être appliqué dans le coût des spécialités pharmaceutiques utilisées dans le cadre d'un traitement de la fertilité, autre que ceux visés ci-avant, réalisé par un gynécologue attaché ou affilié, à savoir notamment le traitement pour la stimulation du développement folliculaire, chez une bénéficiaire qui présente une insuffisance ovarienne hypo- ou normo-gonadotrophique, en cas d'anovulation, ou en cas de maturation insuffisante du follicule entraînant une insuffisance lutéinique. (Belga)

Nos partenaires