Les indépendants veulent que les arnaqueurs publicitaires soient poursuivis

19/05/14 à 12:21 - Mise à jour à 12:21

Source: Moneytalk

Le nombre de cambriolages à l'encontre des entreprises et commerces a baissé de 8% l'année dernière, tandis que les vols à la voiture bélier ont diminué de près de 33%, selon les chiffres de la police fédérale. Le nombre de vols de métaux a également enregistré une baisse l'année dernière. Il s'agit de chiffres positifs pour les entreprises, commerces et indépendants.

Toutefois, explique le Syndicat neutre des indépendants, il faudrait à présent que police et justice agissent fermement contre les arnaqueurs publicitaires et éditeur de guides de l'entreprise. D'une récente enquête du SNI, il ressort que 7% des entrepreneurs payent les factures que ces arnaqueurs publicitaires leur font parvenir. Ces dernières années, les entrepreneurs ont été massivement confrontés à de telles offres. D'une récente enquête du SNI, à laquelle 861 indépendants et PME ont pris part, il ressort que 11% des entrepreneurs se retrouvant face à ces arnaqueurs signent le contrat qui leur est soumis. Encore pire: 7% paient une ou plusieurs factures. En moyenne, ils payent 1.000 à 1.500 euros par an, ce qui représente un coût important pour certains d'entre eux. C'est pourquoi le SNI plaide pour une sévère approche policière et judiciaire à l'encontre de ces arnaqueurs. À chaque fois, le SNI dépose plainte auprès du SPF Economie. Le problème est qu'il ne se passe pas grand-chose au niveau du parquet. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos