Les médiateurs de crédit encore trop peu connus

13/03/13 à 14:17 - Mise à jour à 14:17

Source: Moneytalk

Un quart des PME flamandes disent avoir des difficultés à obtenir un prêt auprès de leur banque sous de bonnes conditions. Ou bien la charge d'intérêt demandée est trop élevée, ou bien l'institution financière exige trop de garanties, ou simplement le crédit est refusé. Faire appel à un médiateur de crédit peut souvent aider mais l'instance est encore trop peu connue. Seuls 10% des entrepreneurs disent être au courant de son existence.

La fonction de médiateur de crédit a été instaurée en 2009. A ce moment-là, le monde de la banque était en pleine crise. Les institutions financières ont préservé au maximum leurs ressources et étaient donc moins enclines à accorder des prêts. En mettant en place un médiateur de crédit au sein du Centre de Connaissances du Financement des PME (CeFip), le gouvernement a souhaité remédier à cette situation. Le médiateur de crédit a trouvé une solution pour plus de 60% des dossiers qui lui ont été soumis. Cela se fait au travers d'une négociation avec la banque ou via un changement de crédit. Si besoin, le médiateur peut aussi gérer les contacts avec le percepteur d'impôts ou la sécurité sociale. Recourir à un médiateur de crédit est gratuit. Il peut être consulté par des entreprises, des commerçants, des professions libérales, des artisans ou des candidats entrepreneurs. Le médiateur de crédit s'occupe aussi des déclarations pour l'administration. (Belga)

Nos partenaires