Les nouvelles menaces américaines pèsent sur les marchés

11/07/18 à 12:36 - Mise à jour à 12:36

Source: Belga

La tendance était négative mercredi matin en Europe, les marchés s'inquiétant des nouvelles menaces commerciales américaines face à la Chine. Vers 11 heures, l'indice BEL 20 reperdait 0,6 pc, à 3.780 points, avec 16 de ses éléments dans le rouge.

Les nouvelles menaces américaines pèsent sur les marchés

© Internet

Telenet (44,04) se distinguait toutefois par un bond de 4 pc, Proximus (20,82) et Orange Belgium (15,16) étant négatives de 0,3 et 0,8 pc. AB InBev (88,88) était également en hausse de 0,4 pc, Engie (13,45) reculant d'autant. KBC (65,96) et ING (12,37) valaient 0,2 et 1,5 pc de moins que mardi, Ageas (42,32) reperdant 1,3 pc. Solvay (106,55) et UCB (68,04) reculaient de 1,4 et 0,5 pc, Umicore (49,44) et Nyrstar (4,51) de 1,1 et 3 pc. Bekaert (27,04) et Aperam (37,01) abandonnaient 1,5 et 2,3 pc, Galapagos (83,48) et bpost (12,51) cédant 0,3 et 2,1 pc contrairement à Ontex (26,20) qui gagnait 1,6 pc.

Hors indice, Econocom (2,60) plongeait de 6 pc en compagnie de Balta (4,91) et Van de Velde (29,55) qui repartaient de 3,8 et 4,5 pc à la baisse. Melexis (77,45) cédait 1,4 pc, Greenyard (12,92) reperdant 1,8 pc. ThromboGenics (8,44) poursuivait son ascension avec un gain de 4,7 pc alors que Celyad (25,74) et MDXHealth (3,70) perdaient 1,9 et 1,3 pc. Biocartis (12,02) reculait de 1,6 pc, ce que gagnait Acacia Pharma (3,27), Asit Biotech (3,56) étant suspendue dans l'attente du résultat d'un placement obligataire.

L'euro s'inscrivait à 1,1713 USD dans la matinée de mercredi, contre 1,1714 la veille vers 16H30. L'once d'or cédait 2,65 dollars à 1.251,35 dollars et le lingot se négociait autour de 34.380 euros, en baisse de 40 euros.

Nos partenaires