Les sites web de voyages doivent être plus respectueux des droits des consommateurs

08/07/14 à 07:48 - Mise à jour à 07:47

Source: Moneytalk

En 2012, 32 pc des consommateurs européens ayant accès à la toile ont réservé des billets d'avion ou un séjour dans un hôtel en ligne. En 2013, 382 des 552 sites web de voyages examinés, sites d'opérateurs et intermédiaires confondus vendant billets d'avion et nuits d'hôtel, ne respectaient pas le droit européen en matière de consommation, a indiqué la Commission européenne.

Les autorités nationales ont entrepris de voir si les informations relatives aux caractéristiques clés des services étaient facilement consultables; si les prix étaient indiqués dès le départ et s'ils englobaient les suppléments en option; si les sites mentionnaient des adresses électroniques auxquelles il était possible d'écrire en cas de question ou de réclamation; enfin, si les conditions générales des sites étaient consultables avant l'achat et rédigées dans un langage simple et clair. Principaux problèmes détectés: les options payantes, telles que les suppléments pour bagages, les assurances ou l'embarquement prioritaire, n'étaient pas facultatives; ce problème se posait pour 133 sites (soit 24 pc); le prix total du service n'était pas indiqué d'emblée lorsque les principaux éléments de la réservation étaient affichés. Bref, 112 sites (soit 20 pc) ne faisaient pas apparaître ces informations. Néanmoins, grâce à l'application de mesures répressives efficaces, 62 pc des sites traitent désormais les consommateurs comme ils le devraient. Les voyages, le tourisme et les secteurs qui y sont liés représentent environ 10 pc du PIB de l'Union. (Belga)

Nos partenaires