Mebar: certains travaux énergétiques ne peuvent faire l'objet d'une subvention wallonne

04/04/14 à 07:50 - Mise à jour à 07:50

Source: Moneytalk

En Wallonie, dans le cadre de l'opération Mebar, la subvention accordée à l'intervention d'un centre public d'action sociale (CPAS), au ménage à revenu modeste (tout moyen d'existence mensuel dont il dispose hormis les allocations familiales) doit être affectée à la réalisation de travaux lui permettant d'employer de façon rationnelle l'énergie notamment par une diminution de sa facture d'énergie.

Il peut s'agir du remplacement des châssis par des châssis bois, PVC ou aluminium avec coupure thermique intégrale, avec double vitrage; de l'isolation des combles, plafonds; du remplacement de la chaudière du chauffage central; du remplacement de convecteurs électriques directs par des appareils électriques à accumulation; etc. Mais attention, et c'est nouveau, ne peuvent faire l'objet de la subvention, avec effets au 1er janvier 2014, les travaux réalisés dans les habitations situées dans une zone visée par l'arrêté du Gouvernement adoptant la cartographie des sites concernés par le plan Habitat permanent et donc dans certains campings, domaines, parcs résidentiels, villages de vacances situés dans certaines communes wallonnes comme Anhée, Aywaille, Bernissart, Brugelette, Chimay ou dans une autre zone déterminée par le Gouvernement en exécution du Code wallon du Logement. Ne peuvent pas non plus faire l'objet de cette aide, et cela depuis déjà quelques années, les travaux réalisés dans tout autre endroit que les pièces d'habitation ou les locaux sanitaires réservés à l'usage individuel du ménage du demandeur. (Belga)

Nos partenaires