Mesurer le pouvoir d'achat à l'aide de l'indice Big Mac

12/02/13 à 16:46 - Mise à jour à 16:46

Source: Moneytalk

Le magazine britannique 'The Economist' a inventé en 1986 l'indice Big Mac. D'abord proposé à titre facétieux, l'indice permet de mesurer le pouvoir d'achat à travers les différents pays du monde.

Le magazine 'The Economist' était à la recherche d'un objet homogène et disponible dans presque tous les pays, afin de mesurer la parité de pouvoir d'achat à travers le monde. C'est alors que le magazine s'est tourné vers la chaîne McDonald's et en particulier, vers son célèbre hamburger. Parce que le Big Mac est, à quelques détails près, le même partout dans le monde, mais son prix varie fortement. La dernière mesure révèle qu'un hamburger coûte 4,37 dollars aux Etats-Unis, contre 3,59 euros dans la zone euros (ou 4,88 dollars). L'indice Big Mac indique donc une surévaluation de l'euro de 11,7% en ce début d'année. Mais c'est le peso vénézuélien qui remporte la palme de surévaluation en raison d'une très forte inflation. Il est suivi des couronnes norvégiennes et suédoises ainsi que du franc suisse, devenus des valeurs refuges face à la crise de la zone euro. Dans la zone euro, la Belgique est le deuxième pays le plus cher avec un Big Mac à 3,60 euros. Les Italiens doivent payer 3,85 euros pour le même hamburger, tandis que les Irlandais dépensent seulement 3,50 euros. Chaque année, l'hebdomadaire 'The Economist' dresse la liste des différents prix du Big Mac dans les principales zones géographiques. L'indice a fêté ses vingt années d'existence en mai 2006. (Belga)

Nos partenaires