Moins d'humains, plus de robots

04/05/12 à 13:25 - Mise à jour à 13:25

Source: Moneytalk

Le paysage bancaire belge évolue depuis des années vers une baisse du nombre d'agences occupant du personnel et une augmentation des automates. Cette évolution a été confirmée par une récente enquête de la Fédération belge du secteur financier (Febelfin) auprès de ses membres.

Le terme " appareil de banque " comprend aussi bien les distributeurs de billets - les appareils sur lesquels on peut retirer de l'argent - que les appareils où l'on peut effectuer d'autres opérations, tels des virements, des retraits ou l'impression de ses extraits de compte. On retrouve ces appareils dans les unités de banque en self'banking, mais aussi sur les façades des agences bancaires ou d'autres lieux comme des centres commerciaux, gares ou hôpitaux.

Le nombre d'appareils gérés par les banques en Belgique a augmenté de 2,5 % entre fin 2010 et fin 2011. Au terme de l'année dernière, on en dénombrait ainsi 15.767 au total. En 10 ans, cela représente une augmentation de plus d'un tiers (+ 38%).

La croissance du nombre de distributeurs automatiques de billets (DAB) en un an est encore plus marquée. On recensait 8558 DAB fin 2011, soit une hausse de 3 % par rapport à fin 2010 et de 26 % par rapport à fin 2001.

à l'inverse, il faut constater que le nombre d'agences bancaires occupant du personnel en Belgique a diminué à 7573 unités en 2011. Cela représente une baisse de 2,2 % par rapport à 2010. Et un recul d'un tiers par rapport à la situation qui prévalait il y a 10 ans, lorsque notre pays comptait encore 11.295 agences bancaires. Le nombre d'agences occupant du personnel comprend à la fois les agences qui sont la propriété des banques et celles qui appartiennent aux agents indépendants. La baisse de 2,2 % est équitablement répartie entre les deux types d'agence. JS

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos